Projets sanitaires

Constat : une prolifération des maladies et un système de santé défaillant

Nous comptons de nombreux problèmes sanitaires au Burkina Faso qui ont pour conséquence la prolifération des maladies et sont causes de nombreux décès.

Ces problèmes sanitaires sont notamment dus au manque de moyens et d’actions en faveur de l’assainissement des villes (eau stagnante, décomposition de déchets…).

A cela s’ajoute, un problème d’accès aux soins pour les familles à cause de son coût trop élevé. Nombreuses familles, après avoir payées la consultation ne peuvent acheter les traitements pour soigner la maladie. Certaines se voient contraintes d’acheter des médicaments de rue, dont les composantes sont douteuses.

Par ailleurs, lors des séjours en hôpital, les informations transmises par le personnel médical restent souvent très limitées voire erronées. Ce n’est pas rare que les familles ne sachent pas réellement de quoi souffre leur proche ou que le diagnostic établi par les médecins soient faux. S’ensuit un problème pour traiter la maladie.

Une autre cause des décès trouve son origine dans le manque de suivi médical de la population qui tarde à consulter lorsqu’un mal survient.

Actions mises en place

Après ce constat, Koulé-Kan a pour volonté de soutenir ou mettre en place des projets sanitaires afin de réduire le nombre de décès car le développement d’un pays ne peut se faire lorsque chaque jour ses hommes, femmes et enfants craignent pour leur santé.

Si les services de soin ne peuvent répondre à cet enjeu, il est important de réduire les risques de développement et de prolifération des maladies.

C’est pour cela que les actions de l’association porteront principalement sur l’assainissement des villes ; ramassage/gestion des déchets qui représentent un gros problèmes dans le pays, nettoyage des cours d’eau, aménagement de canalisation pour éviter les eaux stagnantes et la prolifération des moustiques vecteurs de nombreuses maladies dont le paludisme. Mais aussi sur la sensibilisation de la population ; règles d’hygiène, consultation médicale…

ramassage des déchets